En 1914, la Grande Guerre démarrait.

En 2014, les poilus ont la parole.

 

Le 21 novembre, c’était à la médiathèque de Fontaine :

« Ne pas oublier pour ne pas recommencer »

 

Brassens à la guitare, puis des lettres, écrites par des poilus entre 1914 à 1918 à leurs familles, lues par les bénévoles, la Bataille de la Somme en mots et en musique, des citations, et … les trois lettres d’Armand Tisserand. Un moment très émouvant pour nous tous, ponctué par le violon d’Olivier, pour penser à tous ces hommes sacrifiés et à leurs familles.

 

image2Armand était un enfant de Fontaine lès Luxeuil, son nom figure sur le monument du village. Parti à la guerre en 1914, il faisait partie de la 50ème Cie RTI d’Infanterie. Il est mort à la Bataille de Verdun, le 22 mai 1916, laissant une femme et quatre enfants. Trois de ses petites-filles étaient présentes à la médiathèque, nous les remercions de nous avoir permis ces lectures.

 

image1

 

 

Le devoir de mémoire consiste aussi à sensibiliser les esprits à l’heure où l’on constate qu’à travers le monde, la barbarie humaine et la folie meurtrière l’emportent encore trop souvent sur le « vivre ensemble » qui devrait être le credo de chacun.

 

 

image3

 

La soirée, riche en émotions, s’est conclue sur un poème antimilitariste de Boris Vian et la chanson « La Butte rouge » accompagnée par la guitare, puis s’est poursuivie autour d’un apéro proposé par les bénévoles de la médiathèque.

image4

 

Des livres pour tous les âges, romans, albums, documentaires, BD, …,

sont à la disposition des habitants pendant quelques mois à la Médiathèque de Fontaine.

N’hésitez pas à venir les consulter gratuitement sur place, ou à les emprunter !

 

 

image5 image6